Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Le Canada et Les Fromages de Suisse

Plutôt méconnue, la cuisine du Canada est pourtant savoureuse et pleine de surprises, bien au-delà de la traditionnelle poutine !

La cuisine canadienne est naturellement le résultat des influences françaises, anglaises et indiennes, adaptées à la faune et à la flore locales. Tout en partageant des ingrédients et des influences avec sa cousine étasunienne, elle s’en distingue toutefois.

La Junk food venue du froid

Les Canadiens raffolent des plats roboratifs et riches, qui permettent d’affronter sereinement les rigueurs de l’hiver : burgers, bacon, sirop d’érable, poutine… Cette dernière vient du Québec. Cette spécialité québécoise n’est autre qu’un lit de frites surmonté de fromage et de sauce brune, préparée à base de fond brun de veau ou de bœuf ! Le sirop d’érable est utilisé aussi bien pour le sucré que dans des plats salés, il est délicieux dans un burger au bacon caramélisé ou des côtelettes de porc ou sur des oreilles de crisse (grillades de lard salé).

Les plats traditionnels

A Noël ou au jour de l’an, les Canadiens savourent la tourtière : une savoureuse tourte à base de poulet, gibier ou bœuf, selon les régions. Les pâtés chinois sont aussi une tradition… canadienne ! Ce sont de délicieux hachis parmentier auxquels on ajoute de la crème de maïs. Le cipaille est une véritable ode à la viande. C’était au départ un imposant pâté à la viande, en croute, fait pour les traversées transatlantiques (d’où son nom : « sea-pie », tourte pour la mer) : le plat mêle plusieurs sortes de viandes (porc, bœuf, poulet, dinde, venaisons…) et souvent plusieurs couches de pâte. Aujourd’hui elle contient souvent en plus des pommes de terre.

Desserts sous influence

Les Canadiens partagent la plupart de leurs desserts avec les étasuniens : ils affectionnent la tarte à la citrouille, la tarte aux pacanes (noix de pécan), aux bleuets (myrtilles), les brownies agrémentés de cranberries. Mais le dessert star est sans contexte la butter tart : sucre, sirop de maïs, beurre et œuf. Simple mais bon ! Sans oublier le fameux sirop d’érable, produit dans des « cabanes à sucre » ou « érablières » dans les forêts d’érables. Certaines sont encore familiales, d’autres sont devenues des lieux de restauration ouverts à partir du printemps. Le délice des enfants est la « tire sur neige » : on fait couler le sirop d’érable chaud sur de la neige, puis, grâce à un bâtonnet, on forme une sucette.

Délicieux fruits de mer et poissons

Ne l’oublions pas le Canada est évidemment un pays où les cours d’eau, les lacs et l’océan sont importants. Les fruits de mer, notamment le homard et le crabe de neiges, sont réputés pour leur qualité et leur fraicheur dans de nombreuses régions côtières. La chaudrée de palourdes, ou "clamshouder" est un plat typique et réconfortant en hiver. Le poisson également est extrêmement bien cuisiné sous toutes ses formes au Canada. Mention spéciale au saumon rouge de la côte ouest canadienne. Côté acadien, c'est le fricot qui ravit les gourmands. Ce ragoût de poisson ou de volaille est cuisiné avec des carottes, des pommes de terre, ... Simple et consistant.  

Nos idées gourmandes venues du Canada

  • La poutine est l'un des plats les plus emblématiques du Québec ! Sur des frites molles, ajouter de la sauce BBQ et de l’Emmentaler AOP suisse râpé.
  • La tourtière est réalisée à base de viande. Volaille, gibier ou bœuf selon les régions. C'est un plat traditionnel de Noël et du Jour de l'an. Faire mijoter viande hachée, oignon, ail et épices et pommes de terre. Mettre la préparation sur une pâte brisée ajouter du Gruyère AOP suisse râpé, recouvrir de pâte. Cuire au four.
  • Oreilles de crisse grillades de lard salé, faire griller des tranches de lard jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. A déguster avec une salade et une Tomme Vaudoise.
  • Le sirop d'érable avec un Sbrinz AOP, un Appenzeller® et quelques fruits secs.
  • Le cipaille mélange sur plusieurs étages bœuf, porc, dinde et poulet dans une pâte fine agrémentée de cannelle. Découper la viande et pommes de terre en cubes. Dans une cocotte mettre une couche de chaque viande et une couche de pommes de terre, une couche de Vacherin Fribourgeois AOP et une pâte brisée. Répéter 3 fois. Faire cuire 4h.
  • Les queues de castor attirent autant par leur nom que leur côté gourmand. Réaliser des beignets en forme de queue de castor, saupoudrer de sucre et de cannelle. A déguster avec des Rosettes de Tête de Moine AOP et du sirop d’érable.
  • Le smoked meat ou viande fumée. Souvent dégustée en sandwich, elle est assaisonnée de moutarde légèrement sucrée, ajouter des tranches fines d’Emmentaler AOP suisse. 
  • Le fricot de poisson. Réaliser un ragoût de poisson et crevettes avec oignons ail, safran, tomates et pommes de terre. Servir avec du pain grillé recouvert de Raclette du Valais AOP.

 

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .