Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Le saviez-vous ? Une alimentation plus saine pour la planète !

Nos pratiques alimentaires ont un impact sur notre santé et notre environnement. Du champ et de la mer à l’assiette, il est possible d’agir afin de préserver les ressources naturelles et garantir la sécurité alimentaire de tous.

 

Un écosystème menacé

Certains modes de production agricole et de transformation, la surconsommation et le gaspillage alimentaire, menacent nos écosystèmes et engendrent une perte de biodiversité sur l’ensemble de la planète. À elle seule, la production agricole est responsable d’environ 20% des émissions de gaz à effet de serre et de 70 à 80% de la déforestation dans le monde, via l’élevage extensif, la production de soja, d’huile de palme et l’agriculture vivrière. Les grands massifs forestiers mondiaux disparaissent peu à peu. Les océans ne sont pas épargnés puisque 90% des stocks de poissons sont surexploités ou pleinement exploités afin de répondre à notre consommation croissante en produits de la mer.

Bien que la production alimentaire mondiale soit suffisante pour satisfaire aux besoins alimentaires des 7 milliards d’êtres humains (elle permet d’y répondre 1,5 fois), 1 personne sur 3 ne mange pas à sa faim et 30% de la nourriture est perdue ou gaspillée dans le monde. Certains experts estiment même que si nous continuons à autant gaspiller et surconsommer, il faudra doubler la production agricole mondiale pour nourrir les 9 milliards d’êtres humains en 2050.

L'alimentation durable

L’alimentation durable constitue une porte d'entrée pour la transition écologique et solidaire. Elle impose une approche transversale des enjeux et porte une visée transformatrice du modèle de développement des territoires : défi énergétique (lutte contre le dérèglement climatique) et défi environnemental (préservation des ressources naturelles et de la biodiversité).

Les régimes alimentaires durables sont des régimes alimentaires ayant de faibles conséquences sur l'environnement, qui contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu'à une vie saine pour les générations actuelles et futures. Les régimes alimentaires durables contribuent à protéger et à respecter la biodiversité et les écosystèmes.

Un élevage vertueux, des vaches jardinières

Les vaches laitières, qui assurent la production des Fromages de Suisse, occupent le devant de la scène agricole ! Ce sont elles qui entretiennent les 60 000 km de chemins de randonnée du pays, les reliefs et les plateaux. L’estivage des troupeaux permet ainsi de maîtriser la reforestation et de préserver l’environnement sans intervention humaine. Dans cette logique slow et écolo, c’est l’élevage familial qui est ainsi favorisé face aux exploitations intensives peu respectueuses du terroir et de l’animal. Il garantit la liberté de l’animal et son bien-être. Les vaches doivent en effet pouvoir sortir librement de leur étable et, grâce à des robots de traite, ce sont elles qui décident du rythme de production de leur lait.

Rubrique de l'article et thème
retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .