Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Tout pour la fondue

Un bon caquelon, un réchaud fiable et des fourchettes appropriées sont tout le matériel dont vous avez besoin pour servir une fondue. En plus du fromage, seul le pain est un must. Tout le reste n'est qu'optionnel. On consomme la fondue très souvent de manière classique, c'est-à-dire sans accompagnement, sans entrée, sans fioritures. Cependant, depuis quelques années, les idées affluent pour varier le plaisir de la fondue. Que chacun mange sa fondue comme il l'aime! Bon appétit!

Les fans de fondue traditionnelle sont d'avis que l'ail et le poivre suffisent parfaitement avec, à la rigueur, une pincée de muscade. Les gourmets plus courageux se risqueront à ajouter de l'oignon, de l'échalote ou des morceaux de tomates à leur fondue, qu'ils épiceront avec du paprika, du poivre vert, du piment ou du curry.

Comme entrée avant une fondue, rien de tel qu'un peu de viande séchée (par exemple de la viande séchée des Grisons ou du Valais), de salade croquante ou de bâtonnets de crudités avec un léger dip au séré. Une entrée n'est pas obligatoire du tout: avec un repas si consistant, on peut attaquer la fondue immédiatement.

La fondue et le poisson s'accompagnent que de vin blanc, dit-on. Cela fait bien longtemps que cette règle n'est plus en vigueur. Même dans les cercles plutôt traditionnels, il arrive que l'on serve du vin rouge avec la fondue. L'important est que le vin soit fruité, plutôt léger et peu tannique. Pour ne pas prendre de risques, on peut servir un vin blanc sec (par exemple un fendant ou un chasselas vaudois), du champagne, du thé noir ou – surtout pour les enfants – du jus de pommes bien frais ou simplement de l'eau. La fondue s'accompagne traditionnellement d'un entracte: le fameux coup du milieu! Il s'agit d'un petit verre de kirsch, de williamine, de calvados, de grappa ou d'eau-de-vie de prune pour une ration supplémentaire de saveur... et de chaleur!

Traditionnellement, on plonge dans la fondue des dés de pain blanc, mais le pain mi-blanc ou le pain bis font aussi très bien l'affaire. Il est aussi possible de piquer sur sa fourchette du pain complet ou du pain toast rôti au beurre. Pommes de terre en robe des champs, légumes blanchis ou même fruits (par exemple des poires, des pommes ou du raisin) peuvent très bien remplacer le pain. Notre conseil: le fromage fondu adhère mieux au pain de la veille qu'au pain frais.

Une fondue est un évènement culinaire à elle seule. Nul besoin pour elle de partager le feu des projecteurs. Si vous n'avez pas l'âme d'un puriste, vous pouvez servir avec votre fondue des cornichons, des petits oignons, des olives, des tomates séchées, des poivrons, des pointes d'asperges, des petits épis de maïs ou des fruits.

La plupart des caquelons sont en fonte, en acier émaillé ou en céramique. L'essentiel, c'est que sa taille soit adaptée au nombre de convives – pour 6 personnes, un caquelon devrait avoir une contenance d'au moins deux litres. Vous avez une cuisinière à induction? Portez votre choix sur un caquelon en fonte. En règle générale, les caquelons ne conviennent pas au lave-vaisselle, même s'il existe des caquelons spéciaux qui supportent très bien la machine. Pour nettoyer un caquelon après la fondue, il suffit de le remplir d'eau froide et de laisser tremper toute la nuit. Les restes de fromage peuvent ainsi être facilement nettoyés le lendemain.

Les réchauds classiques fonctionnent à l'alcool à brûler. Les réchauds plus modernes fonctionnent à la pâte combustible, qui ne risque pas de se renverser et de provoquer un incendie. Depuis quelque temps, il existe également des réchauds électriques à brancher sur le secteur... mais la flamme sous le caquelon ne fait-elle pas partie intégrante de cette expérience culinaire unique qu'est la fondue?

S'il vous reste un peu d'appétit après la fondue, un dessert léger sera le bienvenu. Un délicieux sorbet, une mousse légère ou une salade de fruits rafraîchissante constituent un dessert parfait.

Qui l'a inventée? De l'histoire de la fondue au fromage

L'origine exacte de la fondue fait l'objet de spéculations diverses. La Suisse et la Savoie se disputent l'invention de la fondue. Et même en Italie, dans la région du Val d'Aoste, on considère depuis plusieurs décennies le fromage fondu comme une spécialité régionale, la fonduta valdostana. La seule certitude, c'est que la fondue a été inventée dans les Alpes occidentales.

La fondue s'est établie comme plat national suisse dans les années 1950, quand l'armée du pays l'a intégrée dans son livre de cuisine. À leur retour du service militaire, les soldats ont transmis la recette à leur famille, et c'est ainsi que la fondue s'est fait connaître sur tout le territoire. Les premières fondues prêtes à l'emploi sont apparues sur le marché en 1955. Dans les années 1970 et 1980, la fondue au fromage s'est largement répandue grâce à la campagne FIGUGEGL de l'Union suisse du commerce de fromage. Aujourd'hui, des chalets à fondue fleurissent chaque hiver aux quatre coins du pays, alliant tradition et modernité.

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .