Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Les Pizzoccheri

Une recette avec un petit goût d’Italie !

Les pizzoccheri figurent en bonne place dans les souvenirs d’enfance de la plupart des habitants du canton des Grisons. Depuis des siècles, la délicieuse odeur des pâtes à base de sarrasin remplit les cuisines, surtout dans le Val Poschiavo, mais aussi dans la Valteline voisine. Les pizzoccheri sont mélangés avec du chou frisé, des bettes ou des épinards, saupoudrés de fromage et arrosés de beurre fondu. Un vrai régal!

Le canton des Grisons : De la Ligue Grise aux Grisons

Situé à l’extrémité Est de la Suisse, le canton des Grisons est le plus grand des cantons helvétiques… mais c’est également le moins peuplé, avec moins de 200 000 habitants. Il doit son nom à l’une des trois ligues qui se sont unies pour défendre leur indépendance face à l’Empire d’Autriche et la dynastie des Habsbourg : la Ligue de la Maison-Dieu, la Ligue des Dix-Juridictions et la Ligue Grise. Son nom est devenu celui d’une des spécialités culinaires typiques de la région, de la viande de bœuf séchée.

Le romanche, la quatrième langue de Suisse

Si peu à peu l’allemand est devenu la langue majoritaire, le canton des Grisons est le seul canton où est parlé le romanche, et c’est le seul canton officiellement trilingue, si l’on ajoute l’italien. 60 000 personnes parlent encore cette langue latine proche du frioulan, et qui est l’une des 4 langues officielles de Suisse.

Les Grisons c’est également une nature majestueuse et préservée. Avec 615 lacs, de plus de 900 sommets et 150 vallées, le canton est un pays de montagnes. La moitié de la population grisonne vit au-dessus de 1000 m d’altitude. Le plus haut sommet du canton est le Piz Bernina, qui culmine à 4 049 m, et le point le plus bas est situé à la frontière tessinoise, à 260 m d’altitude.

Davos, le sommet au sommet

Réputée être la ville la plus élevée d’Europe, à 1560 mètres de hauteur, Davos est devenue célèbre pour accueillir le Forum économique mondial. Controversé, il réunit depuis 1971 les élites économiques et politiques internationales pour réfléchir aux grands enjeux de la planète.

La viande des Grisons

Cette spécialité est produite à partir de viande de bœuf séchée à laquelle on a ajouté du sel, des herbes de montagne et des épices. Pas moins de 36 étapes sont nécessaires pour la préparer, au cours desquelles la viande perd la moitié de son poids initial. A l’origine, la viande des Grisons était fabriquée comme provisions pour l'hiver. Le séchage de la viande permettait la conservation d'une viande à haute valeur nutritive.

Le Chalandamarz, les Grisons folkloriques

Le «Chalandamarz» est fêté le 1er mars en Engadine et dans d'autres régions du canton des Grisons. Les détails de la cérémonie varient d'un village à l'autre. Le clou des festivités est la parade des garçons sonnant des cloches et chantant l'arrivée du printemps. La fête commence tôt le matin dans bien des villages, et l'après-midi à Guarda. Les garçons portent une chemise à smocks bleu et un bonnet rouge. Leur place dans le cortège est déterminée par la taille de la cloche qu'ils portent. A Guarda, les cloches les plus grandes sont accrochées à une ceinture colorée placée sur les épaules et le haut des bras.

Les pizzoccheri, la recette

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 300 g de farine de sarrasin
  • 50 g de farine mi-blanche
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 dl d’eau
  • 250 g de pommes de terre coupées en dés
  • 200 g d’épinards
  • Sel poivre
  • 200 g de Fromage des Grisons râpé
  • 1 gousse d’ail coupé en lamelles
  • 2 oignons rouges, coupés en rondelles
  • 2 cuillères à soupe de beurre

Préparation :

Pizzocheri : mélanger les deux sortes de farine et le sel dans un bol. Battre le jaune d'oeuf, l'oeuf et l'eau, ajouter. Pétrir au robot ménager ou à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. Couvrir avec un bol rincé à l'eau chaude et laisser reposer env. 30 minutes.

Abaisser la pâte sur 1-2 mm, couper en lanières d'env. 6x1 cm.

Cuire les pommes de terre et les pizzoccheri al dente à l'eau salée. Egoutter et remettre dans la casserole. Incorporer les épinards et cuire à couvert jusqu'à ce que les épinards soient tendres, rectifier l'assaisonnement.

Disposer les pizzoccheri, les pommes de terre, les épinards et le fromage en couches successives dans le plat préalablement beurré. Placer au four préchauffé à 150 °C jusqu'à ce que le fromage ait fondu.

Faire revenir les oignons et l'ail dans le beurre, répartir sur les pâtes.

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .