Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Le saviez-vous ? Manger sain et fait maison : une valeur en hausse

Les sondages le montrent, les Français plébiscitent le retour du fait maison, pour une alimentation plus saine et savoureuse.

Une enquête réalisée par Ipsos pour la Fondation Nestlé France le montre : pour 58% des Français, le plaisir est le but premier d’un repas, et il est associé pour 62% d’entre eux au goût. Mais cette quête du plaisir change, comme le remarque Youmna Ovazza d’Ipsos. Pour 90% des Français le plaisir n’est pas associé aux aliments sucrés, gras ou salés, contrairement à ce que l’on pourrait croire. 70% d’entre eux recherchent avant tout une alimentation saine et variée, 42% désirent en augmenter la fréquence. Cela se traduit d’abord par une plus grande attention portée à la qualité des aliments : les Français lisent des plus en plus souvent les étiquettes (47%), à utiliser des applis d'information comme Yuka, à être plus attentifs aux valeurs nutritionnelles (39 %), à réduire le sucre (41 %) et à manger plus équilibré (46 %).

Le retour du « fait maison » est l’expression de ce désir d’une alimentation à la fois saine et savoureuse

En 2020 les Français ont acheté 230 000 machines à pain et à gâteaux, soit 80% de plus qu’en 2019 ! Les yaourtières, gaufriers, robots pâtissiers ou cuisiniers ne sont pas en reste. Une tendance que les périodes de confinement ont accélérée. 36% des Français emportent même leur « gamelle » au bureau. Mais c’est avant tout par souci d’économie. Près d'un Français sur deux (47 %) considère en effet que manger équilibré est encore trop coûteux.

retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .