Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Le saviez-vous ? Comment découper avec originalité son fromage ?

D’abord les basiques

Comment découper vos fromages

Leçon n°1 :
Utilisez toujours un couteau affûté, sans dents, lavé à l’eau chaude puis essuyé.

Leçon n°2 :
Le goût n’est pas également réparti dans le corps du fromage, c’est pourquoi une certaine discipline de découpe permet de jouir de toute la palette de ses saveurs :

  • Pour une pièce entière, pointez le couteau au centre et tranchez.
  • Pour une pointe, coupez d’abord l’extrémité en largeur, puis la base en longueur.

Pour les fromages de forme ronde et plate comme le camembert, le munster, le coulommiers, le reblochon… ils se découpent comme des gâteaux. Il faut inciser le fromage au centre et découper deux rayons du centre jusqu’au bord de manière à faire une petite part triangulaire bien pointue.

Pour les fromages pyramidaux et cylindriques comme le valençay ou le pouligny-Saint-Pierre … il faut entailler le fromage du centre jusqu’au bord sur toute la hauteur du fromage. On entame donc depuis le sommet jusqu’à la base, en triangles, comme pour les fromages de forme ronde.

Pour les fromages carrés tels le maroille, le pavé d’Auge, le Pont l’Évêque … Ils se coupent en portions triangulaires en partant du centre jusqu’aux bords.

Pour les fromages de formes originales comme le dauphin ou le neufchâtel, ils se découpent selon le même principe que les fromages évoqués ci-dessus: on part du centre du fromage jusqu’au bord et on coupe en petits triangles.

Les petits fromages ronds tels le pélardon, le crottin de Chavignol, le picodon … ils se coupent en deux, si vous avez bon appétit, car dans ce cas là vous prenez la moitié. En revanche, si vous en voulez moins, vous couperez le fromage en croix, c’est-à-dire encore en deux.

Pour les fromages en forme de bûche comme le sainte maure de Touraine, on tranchera le fromage en rondelles, soit d’un bord jusqu’à l’autre.

Pour les fromages en pointe, le brie par exemple, on ne coupe jamais le nez du fromage afin de ne pas laisser la croûte pour le dernier ! On veillera donc à couper le fromage en petites tranches parallèles aux côtés du fromage et partant depuis le talon ou bien alors on commencera par couper des petites tranches sur la largeur du fromage (mais en biseau) sur la pointe. Puis arrivé à un certain point, on découpera le fromage en longueur de manière à prendre du talon.

Pour les fromages de meule comme Les Fromages de Suisse, il faut couper le fromage en tranches parallèles à la croûte. Puis, lorsque vous arriverez à la moitié du morceau de fromage et que celui-ci deviendra assez haut, il faudra commencer à couper dans l’autre sens, c’est-à-dire qu’il faudra trancher le talon.

Un peu d’originalité avec Les Fromages de Suisse, pour épater ?

A l’emporte-pièces

Des étoiles petites et grandes que vous pouvez empiler, en carrés de différentes tailles à empiler aussi, des triangles, des ronds.

Avec un bon couteau

Des ailes de papillons, des petits cubes empilés, en forme de sapins, en forme de sucettes, des bâtonnets, des lamelles, des boules de différentes taille, laissez libre court à votre imagination !

retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .