Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Le Cholera Valaisan

Une recette traditionnelle suisse du Valais

Attention, recette délicieuse, malgré son nom ! Le cholera est une tourte typiquement suisse, dont l’invention qui remonte sans doute à l’époque des épidémies de choléra des années 1830, lorsque les gens n’osaient plus sortir de chez eux. Ils cuisaient alors au four des tourtes confectionnées à base de pâte brisée dans lesquels ils mettaient des produits locaux qu’ils avaient sous la main : pommes de terre, poireaux, fromage, oignons, pommes, poires, lard. Chaque famille avait sa recette. Aujourd’hui, même des grands cuisiniers ont repris à leur façon cette spécialité qui permet de transformer les restes en un plat savoureux et appétissant.

Le canton du Valais

Situé au sud-ouest de la Suisse, le Valais offre aux visiteurs de paysages sublimes et de nombreuses activités.

Vastes plaines verdoyantes, coteaux viticoles mordorés, glaciers immaculés, sommets vertigineux de plus de 4 000 mètres, dont le sublime mont Cervin : le Valais offre au visiteur de somptueux paysages. En hiver, on y skie dans des stations mythiques : Zermatt, Crans-Montana, Saas-Fee… En été les randonneurs découvrent une faune et une flore préservées et des villages traditionnels fleuris. Souvent, ce sont des chalets pluri-centenaires, flanqués de leur « raccard », grenier monté sur des pierres plates et posé sur des pieds en pierre, pour empêcher les rongeurs d’y pénétrer.

Le combat des reines, une tradition valaisanne

La vache d’Hérens, typiques du Valais, ont la particularité de s’affronter d’impressionnants combats qui servent à déterminer leur hiérarchie.

Dès le printemps, les vaches s'affrontent en se poussant avec la tête et les cornes mais ne se blessent que rarement. Une bête est vaincue lorsqu'elle se détourne de son adversaire ou refuse le combat en signe de soumission. À la fin des joutes, la « reine » du troupeau est désignée. Depuis 1922, des combats populaires sont organisés tout au long de l'année en Valais : les vaches classées en catégories (selon le poids, l'âge et le nombre de veaux) sont alors amenées sur une aire de combat en plaine ou en montagne.

Les Valaisans ne sont pas les seuls à se passionner pour les combats qu‘elles se livrent, cornes contre cornes. La renommée du spectacle a maintenant largement dépassé les frontières du canton et séduit novices et aficionados. Une dizaine de combats jalonnent l’année jusqu’à la grande Finale d’Aproz. L’édition 2013 aura lieu les 4 et 5 mai 2013 et plusieurs milliers de personnes sont attendues pour assister à ces combats spectaculaires dans une atmosphère électrique.

La recette du Cholera Valaisan

Ingrédients pour quatre personnes
500 g de pommes de terre
350 g de Raclette du Valais AOP
150 g de lardons
2 rouleaux de pâte feuilletée
1 jaune d’œuf, un peu d’eau
250 g d’oignons
250 grammes de poires
250 g de pommes
150 g de poireau

Préparation : 20 minutes. Cuisson : 40 minutes

Préparation
Faire cuire les pommes de terre puis les éplucher. Les laisser refroidir avant de les râper.
Couper les pommes et les poires en deux, ôter les pépins et couper les fruits en quartiers fins.
Couper les oignons ainsi que le poireau en rondelles.
Faire revenir les fruits, les oignons et le poireau les uns après les autres avec une noisette de beurre dans la poêle.
Faire revenir brièvement les lardons et couper le Raclette du Valais AOP en tranches fines.
Graisser la tôle à pâtisserie et y dérouler la pâte en veillant à la faire remonter sur les bords de manière régulière. Déposer chaque couche d’ingrédients et assaisonner.
Recouvrir la préparation avec la deuxième pâte en veillant à pincer les bords des deux pâtes pour une meilleure adhésion.
Badigeonner de jaune d’œuf, piquer le dessus à l’aide d’une fourchette et faire cuire 40 minutes à 180 degrés dans un four préchauffé.

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .