Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

L’Älplermagronen, les macaronis à la montagnarde

L’Älplermagronen, le plat préféré des armaillis : une sorte de gratin de macaronis et pommes de terre, crème, oignons et Gruyère AOP suisse. Et, c’est indispensable, accompagné d’une compote de pommes. Une recette du canton de Fribourg.

Le canton de Fribourg

Le canton de Fribourg : lien entre Suisse romande et Suisse alémanique

Premier canton à rejoindre la Confédération suisse en 1481, Fribourg est aussi le premier canton francophone. Le français est aujourd’hui la langue d’environ 63,2 % des habitants, alors que l’allemand, seconde langue officielle, est parlé plus majoritairement à l’est.

Fribourg, la beauté médiévale

La ville de Fribourg offre une très belle architecture médiévale du XIIe siècle. Eglises, monuments et fontaines parsèment la ville, mais c’est sans doute la Cathédrale Saint-Nicolas, avec sa tour frontale haute de 76 mètres, qui suscite le plus d’admiration. Les fortifications de Fribourg sont également remarquables, elles forment l'ensemble le plus important de l'architecture militaire de Suisse : 2 km de remparts, 14 tours et un grand belluard.

L’inévitable village de Gruyères

S’il a donné son nom au plus connu des Fromages de Suisse, le village de Gruyères est également un lieu exceptionnellement préservé. Son architecture suisse traditionnelle est visitée chaque année par des dizaines de milliers de touristes venus du monde entier. L’église Saint Théodule, le château qui compte 8 siècles d’histoire et son musée consacré à l’histoire et à la fabrication du fromage sont très visités.

Des randonnées bucoliques dans des paysages romantiques

Le canton offre des paysages apaisés et accueillants. Entre les couleurs de ses deux lacs, celui de Neuchâtel et celui de Morat (lieux de vestiges préhistoriques), et ses Préalpes (dont le point culminant est le Vanil Noir à 2389 mètres), le visiteur a de multiples raisons de se réjouir. Il peut profiter d’une balade dans les sublimes gorges de l’Areuse, qui se déverse dans le lac de Neuchâtel. Suite sauvage et romantique de cascades, de ravins et de petits lacs, ces gorges offrent un site particulièrement prisé des randonneurs à pieds ou en VTT. Elles traversent par ailleurs une autre merveille du canton, le Creux-du-Van, superbe cirque rocheux, aujourd’hui réserve naturelle où l’on peut approcher des bouquetins peu farouches… Avis aux aventuriers !

 

Fribourg, une gastronomie raffinée

Le canton de Fribourg, c’est aussi la région d’origine de la fameuse Fondue Moitié-Moitié. Moitié Vacherin Fribourgeois AOP et moitié Gruyère AOP suisse, c’est l’emblème de la gastronomie suisse. Elle s’accompagne merveilleusement d’un Œil de Perdrix, délicieux rosé dont les vignes ont conquis les rives pentues du lac de Neuchâtel. Enfin, au-delà de sa tradition fromagère, Fribourg rend également honneur à de nombreux talents chocolatiers ; ainsi ne ratez pas le train du chocolat qui part de Montreux et vous mène jusqu’à Broc, ville de la Maison Cailler dont la réputation n’est plus à faire.

L’älplermagronen ou les macaronis à la montagnarde

Littéralement macaronis des Alpes, l’älplermagronen est un plat ancestral et typique, délicieusement régressif puisqu’il mêle macaronis et pommes de terre ! Mélange de macaronis, de Gruyère AOP suisse, d’oignons et de crème, ce plat serait à le lointain ancêtre des fameux « macaronis and chesse » nord-américains. A déguster impérativement avec une compote de pommes.

La recette de l’Älplermagronen

Ingrédients
400 g de pommes de terre
250 g de pâtes (macaroni ou pennes)
20 cl de crème liquide
50 cl de bouillon de légumes
2 oignons
2 gousses d'ail
150 g de lardons fumés
60 g de Gruyère AOP suisse râpé
Poivre

Préparation  
Éplucher les pommes de terre et les couper en petits cubes.
Éplucher et émincer les oignons.
Éplucher et hacher l'ail.
Amener la crème et le bouillon à ébullition.
Y plonger les pommes de terre et les pâtes.
Couvrir et laisser mijoter 10 à 15 minutes, jusqu'à absorption complète du liquide.
Dans une poêle, faire dorer ail, oignons et lardons.
Incorporer le fromage râpé au mélange pâtes-pommes de terre.
Poivrer.
Répartir les oignons et les lardons sur le dessus.
Servir avec une compote de pommes, c’est absolument délicieux !

La recette de la Fondue Moitié-Moitié

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .