Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

La Sicile et Les Fromages de Suisse

Visiter la Sicile c’est admirer ses volcans majestueux, profiter de ses plages paradisiaques, flâner dans ses villes mythiques ou se promener dans l’un de ses nombreux parcs et réserves naturelles. Mais c’est aussi découvrir une cuisine italienne parmi les plus vibrantes et originales.

La cuisine sicilienne est l’héritière de la riche histoire de l’île : elle résulte des influences successives grecques, romaines, arabes, normandes et espagnoles. Elle bénéficie des produits simples et savoureux issus de la terre et de la mer environnante. L'huile d'olive, les fromages frais au lait de brebis, les amandes ou encore les aubergines sont quelques-uns des produits typiques de l'île. Ce serait en Sicile que les pâtes sèches seraient parvenues en Italie, amenés par les Arabes qui ont contrôlé l’île entre le IXème et le Xième siècle.

Les arrancini sont l’un des plats les plus connus de la cuisine sicilienne. Venues de Palerme et de Messine elles ont conquis tout l’île. Ces boulettes de riz préalablement cuit sont farcies puis frites. La sauce est traditionnellement une sauce tomate à la viande hachée, mais les variations peuvent être infinies. Elles sont souvent consommées dans la rue.

La sauce alla Norma est la sauce de pâte emblématique de l’île. Venue de Catane, elle est cuisinée avec de la sauce tomate à laquelle ont ajout des aubergines frites, de la ricotta salée râpée et du basilic. Elle est généralement servie avec des maccheroni ou des perciatelli. Les Siciliens sont aussi très friands de la parmigiana, gratin d’aubergines à la tomate et au fromage. Une autre façon de savourer les délicieuses aubergines de l’île. Tout comme la caponata, sorte de ratatouille à base de ratatouille, tomates, oignons, céleri, olives noires et câpres. Plus vinaigrée que sa cousine provençale, elle se dégustait à l’origine avec du pain et était préparée avec du poisson, peu à peu remplacé par des aubergines, meilleur marché.

Les desserts siciliens sont très appréciés en Italie. Les plus fameux sont certainement les cannoli : ce sont de délicats petits tubes de pâte frits remplis d’une farce sucrée et crémeuse à base de ricotta. Leur taille peut varier, pas plus gros que le doigt jusqu’à la taille du poing. Leur nom vient du latin canna, « roseau » : les tubes étaient originellement façonnés en enroulant pâte autour de petits roseaux. Les cannoli ont suivi les immigrants siciliens aux États-Unis et ils jouent les premiers rôles dans le Parrain III, quand Connie Corleone empoisonne un rival grâce à un cannoli empoisonné ! L’autre dessert sicilien mythique est sans conteste la cassata. Traditionnellement confectionné pour Pâques, cet imposant gâteau est à base de génoise, de pâte d’amande, de fruits confits et de ricotta et est glacé au sucre glace.

Nos idées gourmandes siciliennes avec Les Fromages de Suisse

  • Filet mignon de porc ou de veau à la sicilienne et Gruyère AOP suisse. Découper le filet en morceaux, faire dorer, ajouter du vin blanc, des olives, des câpres, de l’ail, du basilic. Faire mijoter, avant de servir recouvrir de Gruyère AOP suisse râpé.
  • Pasta à la norma et Appenzeller®. Faire frire des tranches d’aubergines. Faire revenir des dés d’aubergines avec un oignon émincé, des tomates et de l’ail. Laisser cuire puis passer la sauce au moulin à légumes. Faire cuire les pâtes. Ajouter la sauce, saupoudrer d’Appenzeller® râpé.
  • Arancinis à la sicilienne au Vacherin Fribourgeois AOP. Préparer un risotto, ajouter du Vacherin Fribourgeois AOP râpé, des œufs, quelques cuillères de farine. Former des boules entourez-les de chapelure. Servir avec un coulis de tomates.
  • Arencini aux poivrons, chorizo et Gruyère AOP Réserve. Préparer un risotto, ajouter du chorizo et des poivrons en morceaux. Ajouter du Gruyère AOP Réserve râpé, des œufs, quelques cuillères de farine. Former des boules entourez-les de chapelure.
  • Courge spaghettis gratinée au lard et Sbrinz AOP.
  • Spaghetti alla stombolana et Emmentaler AOP suisse. Faire rissoler ail, olives et câpres avec du thon et des anchois. Ajouter du coulis de tomates. Faire cuire 1h. Faire cuire les pâtes, verser la sauce et saupoudrer d’Emmentaler AOP suisse râpé.
  • Caponata à l’Etivaz AOP. Faire suer à la poêle, ail, oignon haché, dès de céleri. Ajouter des dés d’aubergines. Faire cuire 15min. Ajouter du miel, du vinaigre des tomates en boite et de l’eau. Faire cuire jusqu’à épaississement. Saupoudrer généreusement d’Etivaz AOP.
  • Côtelettes d’aubergines au Raclette du Valais AOP. Couper des tranches d’aubergines dans la longueur (les faire dégorger) tremper les tranches dans la farine (1 seul côté) mettre du jambon de l’autre côté. Tremper dans un œuf battu et de la chapelure. Déposer dans un plat, ajouter des tranches de Raclette du Valais AOP, passer au four.
  • Pasta con le sarde et Sbrinz AOP. Détailler une courgette et un poireau, faire revenir avec échalotte, piment, pignons de pin, ail et des sardines (en boite). Faire cuire les spaghettis, ajouter la sauce, saupoudrer de Sbrinz AOP.
  • Tête de Moine AOP à la Pepperonata. Faire cuire des poivrons au four. Les éplucher, les couper en morceaux, les répartir sur chaque assiette, poser une Rosette de Tête de Moine AOP au centre. Décorer avec des tomates cerise, ajouter de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique.
  • Pizza sicilienne aux tomates et Tomme Vaudoise. Faire fondre des oignons émincés, ajouter des tomates. Sur une pâte à pizza épaisse déposer la préparation, puis des anchois, de l’origan, de la panure et terminer avec des ½ Tommes Vaudoises. Faire cuire au four.
retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .