Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

La gastronomie norvégienne et Les Fromages de Suisse

Comme ses cousines danoises et suédoises, la cuisine norvégienne est marquée par la géographie du pays. Entre océan, montagnes, et fjords, les poissons – et avant tout le saumon – sont omniprésents et la viande de renne, entre autres gibiers, est préparée à toutes les sauces !

Le saumon roi et les autres produits de la mer

Le saumon est évidemment le met phare en Norvège. Il peut être dégusté à tout moment de la journée, depuis le petit-déjeuner jusqu’au diner. Il est principalement consommé fumé, mais peut aussi être servi sous forme de gravlax (il est alors saumuré avec un mélange de sucre, de sel et d’aneth – ou d’autres herbes) ou être cuisiné frais.

L’autre poisson majeur est la morue : la Norvège est l’un des plus grands exportateurs de morue séchée. Elle peut être marinée, fumée, salée ou consommée fraiche. La préparation en lutefisk est la plus traditionnelle : le poisson séché est trempé pendant cinq à six jours dans l’eau froide, puis il macère dans une solution de soude pendant deux jours avant de reprendre un bain d’eau froide pendant quatre jours. Il prend alors une consistance gélatineuse. Plat à l’odeur et au goût très fort, typique de la cuisine viking, il est souvent servi avec une purée de pois cassé, des pommes de terre, du bacon, de la moutarde forte, du fromage de chèvre et une bière.

Les Norvégiens apprécient également les sardines et les harengs, qu’ils conservent en les fumant ou en les salant. Ainsi que la viande baleine, les crevettes et la chair de crabe royal. Sans oublier les poissons d’eau douce ! Le rakfisk est l’un des plats les plus populaires du pays : des truites sont fermentées pendant deux ou trois jours dans du sel puis coupées en tranches et consommées crues. Elles sont souvent accompagnées de légumes, de pommes de terre, d’autres poissons voire de sauces ou de crème.

De nombreuses viandes de gibier

Les Norvégiens consomment beaucoup de viande de mouton, mais c’est surtout l’omniprésence du gibier qui étonne le voyageur. Rennes, élans, cerfs… il sont préparés sous de nombreuses formes : boulettes, ragoûts, saucisses savourées avec de la crème fraiche… Elles peuvent également être séchées, elles sont alors servies avec du pain, du fromage et de la bière.

L’un de plats préférés de Norvégiens est le farikal, un véritable emblème du pays : de petits morceaux d’agneau avec os sont préparés en ragoût avec des pommes de terre cuisinées avec leur peau, du chou, de la farine de blé et du poivre noir. Un autre plat norvégien typique est le kjøttkaker : des boulettes de veau haché frites accompagnées de purée de pois et de pommes de terre bouillies. Le Smalahove était lui souvent préparé au moment de Noël pour les pauvres : il s’agissait de têtes d’agneau salées et cuites pendant des heures, un délice.  

Autres spécialités

La plupart des plats norvégiens peuvent être accompagné d'aquavit, un alcool blanc parfumé au carvi et/ou à l’aneth et parfois à l’anis, à la coriandre ou d’autres herbes.

Côté fromage, les Norvégiens préparent le brunost, une sorte de petit « fromage » préparé à partir de petit lait de chèvre réduit et additionné de lait ou de crème. Sa couleur est brune et son goût caramélisé.

Côté sucré, les Norvégiens ont quelques recettes traditionnelles de gâteaux, surtout dégustés lors des fêtes. Le julekake (gâteau de Noël) est une brioche peu sucrée, parfumée à la cardamome et garnie de fruits confits. Le kransekake est un spectaculaire gâteau aux amandes en forme de pyramide composé d’anneaux superposés ! Le reste de l’année, les Norvégiens consomment la skoleboller, délicieuse brioche à la cardamome et à la crème pâtissière.

Nos idées gourmandes, plats typiques norvégiens et Fromages de Suisse

  • Kjøttkaker et Gruyère AOP suisse. Boulettes de viande de veau haché et frites, accompagnées de purée de pois et de pommes de terre bouillies. Saupoudrer généreusement les purées avec Le Gruyère AOP suisse râpé.
  • Morue marinée et Tomme Vaudoise. Faire mariner la moruedans un mélange d’huile d’olive, ail et poivre. Inciser les morceaux de morue, insérer des tranches de jambon cru. Dans un plat mettre des oignons et poivrons en lanières, des pommes de terre, les morceaux de morue, ajouter la marinade et des morceaux de tomates. Faire cuire au four, avant la fin de la cuisson mettre des ½ Tommes Vaudoise et finir au gril.
  • Cabillaud de Norvège au four et Sbrinz AOP. Mettre dans un plat des pommes de terre en tranche avec des échalotes et sel poivre, beurre, mettre au four. Ajouter des pavés de cabillaud sur les pommes de terre après 20 min de cuisson. Passer de nouveau au four 15 min. Parsemer de Sbrinz AOP râpé et de baies roses avant la fin de la cuisson.
  • Dos de saumon de Norvège et Tête de Moine AOP. Faire caraméliser des carottes. Faire cuire dans une poêle des pavés de saumon côté peau. Arroser de sauce soja et de miel. Servir à l’assiette avec les carottes et des Rosettes de Tête de Moine AOP.
  • Soupe de poisson à la norvégienne et Appenzeller®. Émincer carottes, oignons, céleri. Découper le cabillaud en morceaux. Faire cuire 15 min les légumes avec du fumet de poisson et du vin blanc. Ajouter du beurre et de la crème fraiche. Ajouter le poisson. Faire cuire 3 min. Ajouter des crevettes et fines herbes. Servir avec des bâtonnets d’Appenzeller®.
  • Tarte de saumon de Norvège, poireau et Vacherin Fribourgeois AOP. Faire sauter un poireau coupé en morceaux. Faire suer un oignon avec du sucre, ajouter le saumon émincé. Faire caraméliser. Ajouter des œufs, de la moutarde et un peu de lait. Dans un plat à tarte sur une pâte feuilletée, mettre du Vacherin Fribourgeois AOP râpé, et l’ensemble poireau et saumon. Déposer des tranches de saumon sur le dessus. Passer au four 15 min.
  • Bagel norvégien au saumon fumé et Emmentaler AOP suisse. Couper du saumon fumé en tranche, mélanger de l’Emmentaler AOP suisse râpé à de la crème fraiche et de la moutarde. Couper le bagel en deux. Mettre du chou et du persil haché, le mélange fromage et crème fraiche. Ajouter le saumon fumé avec des feuilles de salade.
  • Farikal à l’agneau et L’Etivaz AOP. Dans une cocotte mettre une couche de morceaux d’agneau, de chou, saler poivrer et fariner, répéter le processus plusieurs fois. Ajouter un peu d’eau. Couvrir. Laisser mijoter. Servir avec une purée de pommes de terre et de L’Etivaz AOP​​​​​​​ râpé.
retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .