Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Cuisine du monde, l’Angleterre avec Les Fromages de Suisse

Certainement la tradition culinaire ayant la pire réputation en France : la cuisine britannique serait grasse, peu imaginative, multipliant les modes de cuisson et les alliances de saveurs étranges, voire douteux ! Elle nous réserve pourtant de belles surprises, notamment grâce à l’influence précoce de saveurs venues d’ailleurs.

Un peu d’histoire

La cuisine britannique traditionnelle trouve ses origines dans l’Antiquité et les particularités de son climat. Les Îles Britannique bénéficient de conditions climatiques très favorables à l’élevage, qui s’est développé très tôt sous l’influence romaine. D’où l’importance de la viande (bœuf et porc avant tout, mais aussi mouton) et l’invention de modes de cuisson originaux : les anglais ont mis en place des techniques de rôtissage aux herbes qui se sont ensuite diffusées dans toute l’Europe. Comme dans les pays du Nord de l’Europe les britanniques bénéficient d’une importante ressource halieutique et ont développé de nombreuses techniques de fumage de poisson afin de mieux le conserver. Sous l’influence normande ils se sont plus largement ouvert aux influences mondiales et ont commencé à intégrer des épices à leur cuisine avant de devenir l’une des plus grandes puissances mondiales et de bénéficier d’apports venue d’Inde, de Chine et aujourd’hui d’Afrique et des Antilles. Robin Cook, ministre des affaires étrangère, a même affirmé en 2001 que le plat national anglais serait le poulet tikka masala !

Les classiques : fish and chips et full breakfast

Les grands classiques de la cuisine britannique ! Surtout anglaise d’ailleurs, ce sont évidemment les fish and chips, les petits déjeuner à base de bacon, saucisse et haricots, sans oublier le rôti de bœuf ! Des classiques intemporels qui peuvent avoir une vraie valeur gastronomique !

Le fish and chips (soit littéralement « poisson et frites ») a été inventé dans les années 1860, peut-être par des membres de la communauté juive sépharade en souvenir de la friture espagnole, grâce au développement de la pêche au filet en Mer du Nord et du train, qui permettait de transporter rapidement les poissons depuis les ports jusqu’aux villes industrielles. En quelques années le fish and chips est devenu un plat très populaire au sein de la classe ouvrière. Les espèces les plus consommées sont la morue et le haddock.

Autre tradition incontournable, les délicieux (et riches !) petits-déjeuners ! Appelés « full breakfast », ils se composent normalement de saucisse, de bacon, d’œuf et de haricots blancs, accompagnés d’un café ou d’un thé. Son origine remontrait au moins au 13ème siècle quand tout seigneur se devait d’offrir l’hospitalité aux hôtes de passage, notamment en lui servant un petit-déjeuner copieux ! Chaque comté des îles britanniques a sa propre version du full breakfast. En Irlande il comporte du bacon, des saucisses de porc, des œufs au plat, du pudding – blanc et noir – c’est-à-dire une forme de saucisse d’abat, proche du boudin quand il est noir, ainsi que des toasts et des tomates sautées. Les Ecossais reprennent les éléments communs, tout en rajoutant pudding et saucisse locaux et des scones préparés à partir de pomme de terre. Les Gallois ajoutent des coquillages et des palets de purée d’algue frits. En Angleterre des crêpes à base d’avoine ou des gâteaux de pomme de terre remplacent parfois les toasts.

Astuces pour un fish and chips au goût suisse

  • Avant de faire frire le poisson- haddock ou cabillaud, enduire le poisson d’une chapelure à base de Raclette Suisse râpé, de pistaches concassées et de fines herbes.
  • Servir le poisson frit avec des chips de Sbrinz AOP. Faire griller à la poêle du Sbrinz AOP râpé en forme de petite galette.
  • Servir le poisson frit avec des pommes de terre au four, coupées en deux et couronnées d’une Rosette de Tête de Moine AOP.

Le roast beff et les 400 saucisses

Les Anglais sont les rois du rôti de bœuf, d’où leur surnom français de « rosbif », ou roast beef ! Les élevages britanniques sont connus pour la qualité des races (Red ruby devon, Welsh back, l’Aberdeen Angus d’Ecosse, appréciée dans le monde entier…). Les Anglais dégustent traditionnellement le rôti de bœuf le dimanche (Sunday lunch), accompagné de Yorkshire pudding et de deux légumes, dont des pommes de terre. Parfois le porc ou le veau remplace le bœuf. Les britanniques sont également de grands amateurs de tourtes à la viande, au porc, poulet ou bœuf. Il en existe de nombreuses variantes en fonction des régions. Comme pour les saucisses : on en compte plus de 400 variétés rien qu’en Angleterre ! Elles sont généralement produites à partir de viande de porc fraiche et sont rarement fumée ou séchée. Les plus connues sont les Lincolnshire sausages à la sauge et la Cumberland très allongée dont la viande est coupée au couteau. Les Britanniques produisent aussi de nombreux fromages, dont le Stilton et le Cheddar.

Le thé, un instant sacré

Venu d’Orient, le thé est d’abord arrivé aux Pays-Bas, en 1606 avant que les Anglais ne concurrencent les Hollandais pour le commerce des épices. Quand le thé arrive en Angleterre la mode est au café, mais Catherine de Bragance, infante portugaise et épouse du roi d’Angleterre apporte en dot Bombay et la tradition de boire du thé à toute heure de la journée. La mode se diffuse peu à peu à partir de la Cour à toute la société. Il reste aujourd’hui une vraie tradition. Il est consommé très infusé avec du sucre et du lait. L’heure du thé correspond chez nous au goûter, c’est le fameux « Five O’clock tea ». Il est accompagné de pâtisseries (petits scones servis avec de la crème et de la confiture par exemple) ou des petits sandwichs au concombre.

Nos recettes gourmandes à l’anglaise avec Les Fromages de Suisse

  • Des œufs au plat saupoudrés d’Emmentaler AOP suisse râpé
  • Des saucisses à déguster avec des bâtonnets de Gruyère AOP suisse
  • Du bacon grillé avec une petite Tomme Vaudoise
  • Des pommes de terre râpées et grillées au Vacherin Fribourgeois AOP
  • Des cupcakes à l'Appenzeller® et tomates séchées, crème au basilic
  • Des feuilletés à l'Emmentaler AOP suisse et au jambon
  • Des tartelettes à la Tête de Moine AOP et au saumon
  • Des galettes croustillantes de Gruyère AOP suisse Réserve, petits pois et chorizo, sauce à la menthe
  • Des toasts au saumon fumé, oeufs brouillés et Emmentaler AOP suisse
retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .