Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Cuisine du monde, la gastronomie réunionnaise et Les Fromages de Suisse

Ce mois-ci nous vous faisons découvrir la cuisine gourmande et généreuse de la Réunion. Nous vous proposons nos meilleures idées recettes pour associer les recettes traditionnelles de l’ile de la Réunion avec Les Fromages de Suisse. 

Cosmopolite !

La cuisine réunionnaise est à l’image de l’Île monde de l’Océan Indien : épicée, cosmopolite et pleine de fraicheur. La Réunion est une île intensément gourmande qui mélange habilement les influences africaines, françaises, chinoises et indiennes pour un résultat unique au monde ! l’île de La Réunion a accueilli des arômes venus du monde entier comme le curcuma, la cardamome, le gingembre et le quatre-épices, qui font tout l'arôme de sa cuisine haute en couleurs et en saveurs. A l’origine simple escale servant au ravitaillement des marins arabes, l’île a été peu à peu peuplée par des Français et des Africains de L’Est à partir du 17ème siècle, suivis par des Indiens au 18ème et des Chinois au 19ème. Les influences indiennes prédominent néanmoins et la cuisine chinoise, venue plus tard, s’est peu métissée avec les autres.

L’apéritif est un moment fondamental à la Réunion. Pas seulement pour le rhum arrangé, le punch ou la bière locale ! On y déguste des samoussas, des bouchons (bouchées de viande entourées d’une fine pâte et cuites à la vapeur), des bonbons piments (beignets de lentilles ou de pois épicés), des beignets de crevette et des piments farcis pour s’ouvrir l’appétit.

A la réunion la plupart des repas consistent en un plat unique, mêlant viande (porc, poulet, parfois poisson) et légumes, la plupart du temps accompagné de riz. Le plus connu est le rougail de saucisse, ragoût de saucisse fumée à base de tomate et de piments. Il se déguste accompagné de riz et/ou de « grains » (lentilles, haricots, etc.). L’autre spécialité connu de l’ïle, influencée par la cuisine indienne, est le « cari », plat de viande aux épices. Le plus réputé est le Cari Ti' Jacque boucané, à base de jacque, fruit du jacquier, et de morceaux de basse côte de porc fumée.

Pour les repas plus formels, les Réunionnais préparent une entrée, qui peut aussi servir d’accompagnement ou de repas léger. La plus connue est l’achard de légume, originaire du Sud-Est asiatique et qui a essaimée dans tous l’océan Indien. Ce sont des morceaux de légumes (haricots verts, chouchou, carottes, chou palmiste, citron…) blanchis puis marinés dans le vinaigre, l’huile et les épices. Les Réunionnais sont également amateurs de gratins de légumes à base de béchamel, influencés par la cuisine française. Le plus connu est certainement le gratin de chouchou, légume local, proche de la courgette. Sans oublier l’avocat aux crevettes et la salade de papaye verte, ou encore l’assiette de poissons fumés.

Les douceurs se dégustent plutôt dans l’après-midi qu’en dessert, sous forme de fritures ou de gâteaux farineux. Les spécialités les plus connues sont le gâteau ti’son (au maïs), les bonbons coco (petits gâteaux très sucrés) et le gâteau chemin de fer (gâteau roulé à la confiture et au sucre). Pour clore le repas, les Réunionnais préfèrent les délicieux fruits de saison qui ne manquent pas.

Vanille Bourbon, rhums et sucre de canne

La vanille de Bourbon (ancien nom de l’île) est utilisée en pâtisserie mais aussi dans certains plats, comme le fameux canard à la vanille et dans les punchs ou les rhums et dans le café.

Les plats typiques de la Réunion avec Les fromages de Suisse

  • Le rougail saucisse et Emmentaler AOP suisse. Faire revenir de l’ail et de l’oignon, ajouter les saucisses, ajouter les tomates et le piment. Faire mijoter. Saupoudrer d’Emmentaler AOP suisse. Faire gratiner au four.
  • Bouchons à l’Appenzeller®. Mélanger de la chair à saucisse, de la viande hachée (porc ou poulet), des oignons blancs, de la ciboulette, du nuoc mam, du poivre de cayenne et de l’Appenzeller®. Faire les bouchons, les rouler 3 fois dans la farine. Les faire cuire à la vapeur (10min).
  • Samoussas de légumes et Gruyère AOP suisse. Râper 1 courgette, 1 carotte. Faire cuire à la poêle, ajouter de la crème fraiche, du curry et du Gruyère AOP suisse râpé. Faites vos samoussas avec des feuilles de brick. Les faire cuire au four.
  • Cari poulet et Vacherin Fribourgeois AOP. Faire dorer des morceaux de poulet. Ajouter des oignons, du safran, et des tomates, ajouter un peu d’eau (Au ¾ recouvert). Faire mijoter. A la fin de la cuisson, recouvrir de lamelles de Vacherin Fribourgeois AOP. Faire gratiner au four.
  • Gratin de chouchou et Sbrinz AOP. Couper les chouchous en dés. Les faire cuire dans de l’eau salée avec une gousse d’ail. Réduire en purée. Faire une béchamel avec de l’ail. Mettre les chouchous recouverts de béchamel au four. Saupoudrer de Sbrinz AOP avant d’enfourner.
  • Canard à la vanille et Tête de Moine AOP. Faire roussir des morceaux de canard dans un cocotte. Ajouter des oignons, du curcuma, des gousses d’ail, de la muscade, des clous de girofle, du miel et des gousses de vanille. Ajouter de l’eau. Faire mijoter (1h). 5 min. Rajouter des gousses de vanille en fin de cuisson. Servir en ajoutant dans chaque assiette une Rosette de Tête de Moine AOP.
retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .