Une association étonnante, huile et Fromages de Suisse !

Il n’y a pas que l’huile de tournesol dans la cuisine des gourmets. Huile au sésame, d’argan, colza, tournesol, olive, de lin, de noix, de noisette, de pépins de raisins, etc. il y en a pour tous les goûts et tous Les Fromages de Suisse !

Huile de sésame

Cette plante herbacée tropicale oléagineuse est l'une des plus anciennes cultivées (dès 2500 ans avant Jésus-Christ en Mésopotamie, Syrie et Palestine). Aujourd'hui, on la cultive essentiellement en Inde, Chine, Amérique Centrale et dans le Golfe Persique.

Les graines de sésame ont peu d'arôme. Elles ont un goût de noisette très prononcé.

Huile d’argan

L'huile d'argan provient du fruit de l'arganier. La noix peut contenir deux à trois « amandons » qui seront pressés à froid, pour en extraire la fameuse et délicate huile d'argan. L’huile alimentaire a été torréfiée, elle a un goût d’amande et de noisette prononcé. C'est une huile très nutritive, que l'on utilise pour préparer, cuisiner, parfumer les aliments. Elle rehausse la saveur des plats : amlou, tajine couscous, poissons… Elle est utilisée pour la cuisine traditionnelle marocaine mais aussi par les grands chefs des pays occidentaux.

L’huile d’olive

L’une des plus connues et des plus anciennes. A l’époque des pharaons les Egyptiens en consommaient beaucoup, ils l’importaient de Crète. L’arbre s’est ensuite répandu sur tout le pourtour de la Méditerranée. Sa saveur délicatement amère présente tout une variété d’arômes, fonctions de son terroir et de la méthode de production. C’est en Italie que l’on en consomme le plus aujourd’hui, 710 kilos par habitant, contre 120 en France. 

Huile de lin

La culture du lin en Égypte remonte au moins à 5000 ans av. JC. Des représentations de cette époque montrent comme activités cérémonielles le parcours de la récolte et de la transformation du lin

L’huile de lin ne supporte pas la cuisson, on la consomme donc à cru sans exception. Idéale pour les adeptes de la « raw food » ou de la « cruisine »

… en cuisine. Avec sa saveur de noisette, l’huile de lin joliment dorée est parfaite dans une vinaigrette, en assaisonnement d’un ceviche, d’un tartare de poisson, dans un pesto, un jus ou un caviar d’aubergines.

Huile de colza

Le colza Brassica napus var.napus est une plante issue du croisement naturel entre un chou et une navette. On mentionne explicitement le colza oléagineux dans des textes sanskrits datant de 2000 à 1500 ans avant Jésus-Christ et dans des écrits grecs, romains et chinois remontant aux années 500 à 200 avant notre ère.  

Sa forte teneur en oméga-3 rend l’huile de colza particulièrement fragile. Il est conseillé de ne pas la chauffer au-delà de 120°C. Elle se détériore et prend un goût amer. Pressée à froid, il est préférable de la consommer crue pour garder toutes ses vertus. Elle est parfaite pour assaisonner les crudités. Après cuisson, arrosez d’un filet légumes et poissons. Avec une pointe de citron, c’est encore meilleur ! 

Huile de noix et noisette

La noix est d’origine perse, elle est arrivée en Europe à l’époque glaciaire. Elle fût utilisée comme moyen de paiement par les paysans du Périgord au Moyen-Age. L'huile de noix a un goût assez fort tandis que l'huile de noisette est légèrement parfumée, de saveur suave.

L'huile de noix a un goût très fruité, elle sent vraiment la noix, ce qui en fait plus un condiment qu'une huile. Il en faut très peu pour parfumer une salade ou un autre mets. L'huile de noisette est encore plus rare et chère que l'huile de noix.

Huile de tournesol

Cette grande plante annuelle, spontanée mais souvent cultivée, qui est originaire du Pérou et du Mexique peut atteindre 2 mètres de hauteur. Les graines de tournesol contiennent de nombreuses vitamines et sels minéraux (manganèse, cuivre, phosphore, zinc…) sont nutritives et délicieuses incorporées dans les salades, les pâtes, les muffins, les salades de fruits et de légumes.

Sa richesse en acides gras linoléique l’indique particulièrement comme régulateur endocrinien et nerveux.

Une cuillerée à café d’huile de tournesol renferme environ 40% de votre besoin journalier recommandé en vitamine E.

Comment associer Les Fromages de Suisse avec ces huiles

  • Avec un Sbrinz AOP, sur un pain de campagne, associez une huile d’argan, subtile et délicate.
  • Avec un Gruyère AOP suisse, associez un pain aux céréales et une huile de noix.
  • Associez l’Emmentaler AOP suisse à la douceur d’une huile de colza ou de tournesol.
  • Avec un Appenzeller®, sur un pain complet, ajoutez quelques gouttes d’huile de noisettes, ou d’olive.
  • Associez le Vacherin Fribourgeois AOP à une huile de lin, pour un accord qui joue la subtilité.