Les meilleurs accords fruits exotiques et Fromages de Suisse

Les fruits exotiques sont arrivés par vagues en Europe : dès l’Antiquité pour les dattes venues d’Afrique du Nord et les grenades du Moyen-Orient ; avec les grandes découvertes pour les ananas d’Amérique et les mangues d’Asie… Et nous en avons encore tant à découvrir ! Les pitaya, carambole, ramboutan et tamarin se font de plus en plus présents sur les étals.

La chance de l’Europe est d’avoir su s’ouvrir au monde. Que ferions-nous sans mangue, kiwis (l’Italie est le premier producteur mondial de ce fruit chinois à l’origine commercialisé par les néo-zélandais), ananas, kumquat et bananes ! Ils apportent fraicheur, douceur et soleil dans nos verres et nos assiettes, puisqu’ils se prêtent volontiers aux jeux du sucré-salé.

Mangue

Originaire des forêts d’Inde ou de Birmanie, où elle continue de pousser à l’état sauvage, la mangue a été diffusée en même temps que le Bouddhisme. D’après la légende, Bouddha aurait reçu un verger de manguiers pour y méditer et y vivre. Ce sont les portugais qui l’importèrent au Brésil d’où elle conquit le Nouveau Monde. Elle est aujourd’hui cultivée dans tous les pays tropicaux et subtropicaux du globe. Fruit charnu doté d’un noyau large et plat, elle se caractérise par une chair très douce et onctueuse. Elle est très riche en provitamine A, vitamine C et minéraux.

Kiwi

Le kiwi n’est pas originaire de Nouvelle-Zélande, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, mais de Chine ! Au départ, on l’appelait d’ailleurs la groseille de Chine. Il pousse à l’état sauvage sur des lianes le long du fleuve Yangzi Jiang. Il est importé en Europe au début du XXe siècle, mais n’est cultivé qu’à des fins décoratives. Ce sont les néo-zélandais qui, à partir de 1953, par sélection, en ont fait le fruit que nous connaissons aujourd’hui. Conscients de son potentiel commercial, ils lui ont donné le nom du petit oiseau représentant l’emblème du pays. Dès les années 60, un architecte français fait pousser des plants en Dordogne, qui est devenu une importante région de production. Le kiwi est riche en vitamine C, fibres, potassium, vitamine E, magnésium et antioxydants.

Ananas

Il nous vient des Amériques, plus précisément du nord du Brésil et des Caraïbes. Christophe Colomb le découvrit en 1493, en Guadeloupe, où les autochtones l’offraient à leurs visiteurs. Il fût très tôt importé en Europe. Les Hollandais furent les premiers à le cultiver sous serre au XVIIe siècle. Sa culture se répandit au fil des voyages et colonisations. Les Portugais l’introduisirent sur l’Île de Java au XVIIe siècle et ce n’est qu’en 1790  qu’il fut cultivé à Hawaï. Les plus grands producteurs sont aujourd’hui les Etats-Unis, le Costa Rica, la Côte d’Ivoire, les Philippines et la Thaïlande. Il doit son nom aux Indiens des Caraïbes qui l’appelaient « Nana Nana », « parfum des parfums ». L’ananas facilite la digestion des protéines grâce à la broméline, une enzyme qui lui est propre. Il est également riche en vitamines (C notamment), en minéraux, en oligo-éléments et en fibres douces.

Kaki

Le fruit du Plaqueminier est originaire de Chine (2 000 variétés y sont cultivées depuis plus de 700 ans). Il était autrefois également appelé plaquemine de Corée, plaquemine de Chine ou figuier caque. Il a été ramené du Japon dont il est le fruit national. Il est aujourd’hui cultivé au Proche-Orient, sur le pourtour méditerranéen, aux Etats-Unis et dans toute l’Asie du sud-est. En France, la variété Sharon est la plus connue (il s'agit du nom commercial d'une variété dont la pulpe n'est plus âpre après modification chimique). Le fruit a une taille proche de la tomate, une couleur orange vif, une texture similaire à celle de la datte pas encore mûre. Il peut être mangé intégralement et a une saveur douce, proche de celle de la pêche. Comme l’indique sa coloration orangée (présence remarquable de carotènes de lycopènes et de xanthines), le kaki est riche en vitamine A et également en vitamine C.

Banane

Fondantes, sucrées, faciles à transporter, faciles à manger, les bananes sont les stars des fruits exotiques. Elles ont la côte auprès des enfants, qui les consomment écrasées et auprès des sportifs, en raison de leurs grandes qualités nutritives qui favorisent le travail musculaire. Les variétés consommées sont généralement stériles, issues de plantes domestiquées. À l’état sauvage elles contiennent des graines. Elles sont originaires du Sud-Est asiatique, de l’Inde et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, où des plants sauvages continuent de pousser. La première domestication a eu lieu en Papouasie, au VIIe millénaire av. J.-C. De là, elle s’est diffusée en Inde, Asie du Sud-Est, Afrique, Australie et jusqu’à l’Ile de Pâques ! Elle fût amenée en Méditerranée par les Arabes vers 650, avant d’être diffusée au Nouveau Monde par les Portugais. Aujourd’hui elle est la huitième culture alimentaire mondiale en terme de chiffre d’affaire. Energétiques et très digestes, les bananes sont riches en potassium, hydrates de carbone, phosphore, calcium, fer, vitamines (A, B et C) !

Grenade

Fruit du grenadier, originaire d’une aire qui s’étend de l’Asie centrale à l’Asie occidentale, de l’Afghanistan à la Turquie. Sa peau rouge et rigide contient des centaines de graines rouges comestibles. Les plus anciennes traces de consommation qui nous sont arrivées datent de l’âge du bronze, en Jordanie. Un bateau coulé entre le XIVe et le XIIIe siècle sur les côtes turques contenait des amphores venues de Chypre, contenant des milliers de graines de grenade. Elle est aujourd’hui cultivée dans de nombreux pays chauds, depuis le Maroc jusqu’en Extrême-Orient. Elle pousse aussi dans le Midi. Les Espagnols l’ont acclimatée à l’Amérique latine. La grenade en plus d’être anti-oxydante a des propriétés anti-inflammatoires qui lui donnent des vertus 3 à 4 fois supérieures à celles du thé vert. Elle est une très bonne source de fibres alimentaires, de folates et de vitamine C. 

Litchi

Aussi appelé le letchi ou cerise de Chine, ce fruit tropical originaire du sud de l'empire du Milieu (il y est cueilli depuis plus de 2 100 ans) est entouré d'une peau rugueuse et écailleuse, bosselée. Sa chair, qui entoure un unique noyau, est délicieusement sucrée. Il est de forme sphérique avec un diamètre de 3 à 4 cm. Au VIe siècle, il est le fruit préféré de la favorite de l’empereur, Yang Guifei. Des messagers impériaux se relayaient jour et nuit pour ramener à Pékin le précieux fruit. Il est aujourd’hui produit dans d’autres régions tropicales, notamment l’Inde, Hawaï, le Vietnam, Madagascar, la Thaïlande, le Brésil et dans les iles françaises de la Réunion et de la Nouvelle-Calédonie. Les litchis sont une excellente source de vitamine C.

Les associations fruits d’hiver et Fromages de Suisse