Virgine Boularouh, fromagère « de père en fille »

Virginie Boularouh est la digne fille de son père... qui ne voulait pas qu’elle fasse le même métier que lui ! Mais, après des études d’interprétariat, elle décide d’aller contre la volonté paternelle et de devenir la troisième génération de crémiers-fromager de sa famille. Elle s’est installée dans une très jolie boutique sur les hauteurs de Montmartre, qui n’est pas moins et a plaisamment inscrit sur la devanture : « De père en fille » ! Elle y accueille une clientèle diverse, jeune ou moins jeune, pas nécessairement extrêmement riche, mais toujours gourmande et aimant les produits de qualité bien affinés, grâce à la cave d’affinage de la maison.

A la recherche des petits producteurs

Toujours à l’affut de gouts et de saveurs originaux, Virginie  Boularouh privilégie les petites productions et les fromages peu connus. Pour le Gruyère AOP suisse, par exemple, elle a ses fournisseurs habituels. C’est tout naturellement qu’elle propose deux délicieux fromages saisonniers, produits en quantité limitée, l’Etivaz AOP et des Tommes Vaudoises à la truffe. Elle propose également à sa clientèle d’élégantes Rosettes de Tête de Moine AOP Réserve. De manière générale, elle apprécie les Fromages de Suisse pour la qualité de leur production et pour leur saveur fruitée ; elle glisse toujours du Gruyère AOP suisse dans ses préparations à fondue.

Vin blanc et Fromages de Suisse

Pour Virginie Boularouh, à chaque fromage son ou ses vins, il n’y pas de règle générale. Pour les pâtes pressées cuites elle privilégie le vin blanc. Pour le Gruyère AOP par exemple, elle préconise un Pouilly-fumé ou un Pinot gris d’Alsace. Quand il est plus âgé on peut passer sur du sucré, pourquoi pas un Porto blanc vintage !

Virginie Boularouh « Chez Virginie »
5 rue Damrémont
75018 Paris
Tél : 01 46 06 76 54
www.chezvirginie.com