Nicolas Got, l’instituteur devenu fromager

C’est la passion et la curiosité qui ont guidé Nicolas Got sur les chemins de la crémerie-fromagerie. Celui qui était à l’époque instituteur, et même directeur d’école, a commencé par aller souvent chez son fromager, comme beaucoup. Mais petit à petit, par les sens certainement alléché et l’esprit éveillé, il a voulu passer derrière les coulisses. Après moult discussions chez son fromager préféré et autant de visites de petits producteurs, il décide de se lancer. Grâce à une étude de marché, il se rend compte que dans le sud – où les fromageries sont relativement plus rares – il faut s’installer dans un grand bassin de population pour être rentable. L’étude lui permet également de rencontrer celui dont il reprendra finalement la suite, Jean-Paul Grosso, à la tête d’une véritable institution à Toulon. C’est aux côtés de ce dernier qu’il va apprendre les ficelles du métier, et il va lui permettre de passer la main en douceur.

Marins et petits producteurs

Nicolas Got, tout en s’inscrivant dans le sillage de son maître, a développé une offre plus tournée vers les petits producteurs, qu’il déniche lui-même en France, lorsqu’il part à la recherche d’une production authentique et de qualité. A Toulon, dans le quartier de la Rade tout particulièrement, il bénéficie d’une clientèle de marins et de militaires exigeante et qui vient de la France entière, la Bretagne et Paris tout particulièrement. Hors de question dont pour lui de s’en tenir aux seuls fromages du sud ! Même s’il a développé depuis quelques années une relation privilégiée avec les producteurs corses de fromage au lait cru.

La grande famille des Fromages de Suisse

Du Sbrinz AOP au Tilsiter, en passant par le Vacherin Fribourgeois AOP (pour la fondue Moitié-Moitié bien-sûr !), le Gruyère AOP suisse Réserve, la Tête de Moine AOP, le Raclette, l’Emmentaler AOC suisse et le fromage Appenzeller® Extra, il les vend pratiquement tous, sans oublier l’Etivaz AOP et le Vacherin Mont d’Or AOC en saison ! Il les apprécie particulièrement pour leurs grandes qualités gustatives, leur puissance, la franchise de leur caractère et la grande régularité de leur production. Il regrette ainsi que le Tilstiter ne soit pas assez connu. Il le recommande pour préparer la raclette. Il apprécie tout particulièrement l’Etivaz AOP, qui aime accompagner de toast grillés et d’abricots secs.

Conseil de dégustation

Avec les Fromages de Suisse, Nicolas Got conseille de boire du vin blanc, et particulièrement des vins blancs secs de Provence, comme des Bandol blanc. C’est parfait avec des Rosettes de Tête de Moine AOP ou avec du fromage Appenzeller® !

Fromagerie Grosso
9, rue Lamalgue
83000 Toulon
04 94 46 37 22
www.fromageriegrosso.fr