Didier Lassagne, du nucléaire aux fromages

Du nucléaire aux fromages

Didier Lassagne, Meilleur Ouvrier de France, ne se destinait pas du tout au métier de fromager : après une formation en électronique, il a travaillé dans l’industrie nucléaire, avant de radicalement se reconvertir à 40 ans ! C’est sa passion pour le fromage qui a gagné et pour laquelle il a ouvert sa magnifique boutique de Lyon.
« Je suis un pur autodidacte, j’ai acheté le magasin de monsieur Bellario, ce n’était pas évident au début ! J’ai repris exactement les mêmes fournisseurs, puis j’ai fait mes propres choix qui correspondaient à mon goût et mon image. Je ne propose que les fromages que j’aime, rien ne m’est imposé… je suis un électron libre. Le fromage c’est le travail de l’homme, le reflet des traditions fromagères, des paysages préservés. »

Deux boutiques pour les amateurs de fromages

La fromagerie de Didier Lassagne est située dans le 6ème arrondissement de Lyon, dans une rue animée où se côtoient les commerces de bouche, mais il en a ouvert récemment une seconde, avenue des frères Lumière, avec son collaborateur Yann, où l’on retrouve la même ambiance raffinée et conviviale.
« La clientèle de quartier du début s’est élargie et j’ai de plus en plus de clients qui passent le soir après leur travail, ils veulent se faire plaisir et avoir des conseils. »
On retrouve aussi les fromages de Didier Lassagne sur les plus belles tables des restaurants de la région, Vianet, Orsi, Le potager des Halles à Lyon, Foulqier à Chaponost et la Pyramide à Vienne.

Les Fromages de Suisse ?

« Tous ont des saveurs, des odeurs différentes, chaque terroir de fabrication donne son caractère et ses arômes uniques à chacun d’eux. Je propose Le Gruyère AOC suisse d’Alpage pour son parfum de montagne, sa délicieuse saveur qui monte en puissance. Mais également l’Appenzeller® pour son goût floral et l’Etivaz AOC, pour qui j’ai eu un coup de cœur lors d’un voyage à Etivaz ; il évoque, pour moi, la montagne, les forêts, la beauté des paysages suisses, les traditions et la chaleur des Suisses. Le Vacherin Fribourgeois AOC est indispensable pour une vraie fondue tout comme l’est la Tête de Moine AOP sur un plateau de fromages ou pour un apéritif. »

Un conseil ?

« Toujours conserver son fromage dans le papier d’emballage du fromager, dans le bac à légumes. Le sortir une heure avant de le consommer pour qu’il soit à température ambiante. Je conseille de déguster Les Fromages de Suisse avec un vin blanc, suisse si possible ! Le tanin du vin rouge altère la saveur des fromages. »

Fromagerie Tête d’or
51, rue Tête d’or
69006 Lyon
Té. 04 78 24 51 38