Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ? Quelle alimentation en période d’examens ?

Bac, brevet, partiels, concours d’entrée… le cerveau est gourmand il faut bien le nourrir

Vous avez passé ces dernières semaines le nez dans vos cours et vous sentez que vous commencez à flancher ? C'est peut-être que votre alimentation n'est pas appropriée. Pour cartonner à ses exams et garder la pêche durant les épreuves, bien manger est primordial. Qui sait, la réussite, voire la mention, se trouvent peut-être dans votre assiette.

Le mauvais réflexe c’est de se jeter sur la junk food pour gagner du temps, en réalité il faut savoir prendre son temps pour en gagner ! En effet, pour bien utiliser son cerveau il faut boire (beaucoup) et bien manger. Si le cerveau ne représente que 2% de notre masse corporelle, il absorbe 20% de l’énergie alimentaire que nous consommons. Alors commencez par vous concocter un bon cocktail de vitamines. Au petit déjeuner : oranges, bananes, kiwis et mueslis sont indispensables. Faites des repas équilibrés (un quart de protéines, un quart de féculents et moitié de légumes). Buvez au moins un litre d’eau par jour. Le soir, visez des glucides complexes, comme du pain, des pâtes ou du riz : ils vous maintiendront en forme le lendemain. Misez aussi sur le poisson, dont les acides gras essentiels et le phosphore vous aideront à surmonter le rythme soutenu des révisions. Les omégas 3 végétaux sont eux aussi à privilégier. Aussi, n'hésitez pas à manger de l'avocat, ainsi que les salades assaisonnées à l'huile d'olive ou à l'huile de colza. Plutôt que de craquer pour une barre chocolatée, une viennoiserie ou des confiseries, « sucres rapides hypercaloriques qui redonnent tout de suite faim et fatiguent plus qu'autre chose », optez plutôt pour du fromage, Les Fromages de Suisse, ou un fruit. Et ruez-vous sur le chocolat noir ! Énergétique, antifatigue, antidépresseur et euphorisant, le chocolat noir sera l'allié de vos révisions, à condition évidemment de ne pas en abuser.

Par contre, les excitants sont à éviter, à cause de leur effet rebond : ils dynamisent sur le moment, mais fatiguent ensuite, peuvent provoquer nervosité, palpitations... Et l’alcool est à proscrire : il abime les neurones !

Enfin, n'oubliez pas de faire des repas réguliers et complets (sels minéraux, glucides, acides gras). Votre négligence est votre pire ennemi pour réussir....

En résumé il faut :

  • Des protéines et du fer : viande -rouge de préférence-, œuf, poisson. 
  • Des acides gras indispensables dont les Oméga 3, constituants essentiels du cerveau : poissons gras (maquereau, sardine, saumon, thon), huile de colza, huile de noix.
  • Du calcium : laitages et fromages
  • De la Vitamine C (vitamine de l’effort intellectuel et physique) : kiwi, orange, pamplemousse, mangue, poivron rouge, persil, tomate, cassis…
  • Du phosphore : fromage, poisson, légumes secs. 
  • Des glucides (carburants du cerveau, indispensables pour se maintenir éveillé) : fruits, fruits secs, céréales complètes.