Le saviez-vous ? L’invention du fromage

L’homme aurait découvert le principe de la fabrication du fromage au Proche-Orient il y a 7 à 8 millénaires, en même temps que l’élevage. L’hypothèse la plus couramment admise aujourd’hui veut que la découverte ait été faite par hasard : le lait, transporté dans des outres fabriquées à l’aide de l’estomac de jeunes ruminants, aurait caillé à cause de l’action de la présure. Le fromage se serait ensuite rapidement répandu autour du bassin méditerranéen. Tout au long de leurs conquêtes, les Romains ont particulièrement contribué à la propagation du fromage en Europe jusqu’en Angleterre. 

On a pu retrouver des traces de cette découverte précoce de l’Egypte jusqu’à l’Angleterre. On a trouvé des sculptures vieilles de 3500 ans avant Jésus-Christ qui représentant la traite des vaches et le caillage du lait. En Égypte ancienne, les secrets de fabrication des fromages étaient si importants que seuls les prêtres les connaissaient. On a découvert une tombe de pharaon vieille de 4500 ans avec des trésors, des bijoux et plusieurs récipients contenant du fromage. Des moules à caillé de 5000 ans ont été découverts en Suisse, près de Neufchâtel. 

L’invention de centaines de fromages au cours des siècles

Le mot « fromage » vient du nom du moule pour faire le fromage. À l'origine, on faisait cailler le lait dans des formes percées de trous pour qu'il s'y égoutte. Ces faisselles se nommaient forma en latin tandis que le nom grec formos désignait les récipients d'osier dans lesquels on déposait le caillé. Au 13e siècle, forma devient formage, puis, au 15e siècle, apparaît enfin le terme « fromage ». D’ailleurs, encore aujourd’hui, si vous achetez du provolone ou du Parmiggiano en Italie, c’est du formaggio que le maître fromager vous vendra !

Chez les Romains et les Grecs, le fromage était considéré comme un produit de luxe que seuls les riches pouvaient acheter. À l’époque de l’empire romain, la fabrication du fromage était assez perfectionnée et les romains connaissaient au moins treize variétés de fromages. Ce sont d’ailleurs les Romains qui ont inventé le pressoir afin de perfectionner la technique de l’égouttage du caillé. Au Moyen Âge les moines ont créé des recettes de fromages qui existent encore de nos jours et inventèrent les premières techniques d'affinage.

Vers le 13e siècle les fermiers, cherchant des façons de gagner de l’argent, créèrent de nouvelles variétés de fromage. Des coopératives se formèrent afin de mettre le lait en commun. Aux 18 et 19ème siècles, les fromages sont vendus en grand nombre en ville. Pour qu’ils se conservent mieux durant le voyage, on utilise de nouvelles techniques comme la stérilisation (qui permet de conserver le fromage plus longtemps).