Le fromage est-t-il bon pour le cerveau ?

Plusieurs études récentes montrent que certains facteurs alimentaires sont susceptibles de limiter le déclin cognitif lié à l’âge. Les observations empiriques suggèrent que les produits laitiers ont un rôle particulièrement positif vis-à-vis de nos neurones, et des recherches approfondies sont appelées à être menées.

Dans le cadre de l’étude longitudinale Maine/Syracuse, aux Etats-Unis, des chercheurs ont testé la fonction cognitive et évalué la consommation de produits laitiers chez près d’un millier de participants. Ceux qui consomment des produits laitiers au moins une fois par jour obtiennent des scores significativement plus élevés aux divers tests neuropsychologiques permettant d’évaluer l’ensemble de la fonction cognitive : mémoire visio-spatiale, mémoire verbale, capacités d’attention, de concentration, de verbalisation, fonctions d’exécution, etc.…

Une fois ajustée sur les facteurs cardiovasculaires, alimentaires et de mode de vie, la consommation fréquente de produits laitiers (lait, fromage, yaourt, dessert lacté, crème, glace) est associée à une meilleure fonction cognitive. Si la voie d’une prévention possible est ouverte, il reste encore à l’emprunter : dans cette étude, ils étaient seulement 37 % à consommer un produit laitier au moins une fois par jour. Et 44 % mangeaient du fromage 2 à 4 fois par semaine, 10 % en mangeaient 5 à 6 fois…