La beauté c’est d’abord dans l’assiette !

Beauté, vitalité, équilibre, tout est dans notre assiette. Il suffit d'associer les bons aliments, dont les Fromages de Suisse bien sûr, de manger sain et de respecter quelques règles simples pour rester belle (ou beau) tout naturellement.

Manger sain nous rend plus beaux, voilà le séduisant principe défendu par les adeptes du beauty food. Dernière lubie des journalistes américaines ? Pas seulement ! Les chercheurs commencent à mesurer les effets esthétiques d’une alimentation saine et équilibrée… et les effets enlaidissant de la malbouffe.

Notre alimentation est aujourd’hui soumise à deux mouvements de fond contradictoires : d’un côté, des aliments industriels, gras et sucrés, envahissent tous les points de vente imaginables – librairies, boulangeries, marchands de tabac, restauration rapide, gares, boutiques, supermarchés… Toujours à portée de main, ils produisent des actes d’achat impulsifs, tant leur effet sur nous se rapproche de celui de la drogue, comme les scientifiques commencent à le comprendre. D’un autre côté on assiste à une véritable prise de conscience de l’absurdité de cette alimentation trop riche, trop peu variée, appuyée sur la chimie de la dépendance, et aux effets néfastes sur notre santé. D’où l’intérêt de nombreux repentis de la malbouffe pour la diététique.

Alimentation et beauté sont liées

Masques au concombre, shampoings aux œufs, soins à l’huile d’argan… Les aliments du quotidien ont toujours été utilisés comme facteurs de beauté par les hommes et surtout les femmes. Ce qu’on apprend en revanche depuis quelques décennies, c’est que la nourriture, une fois ingérée, a également une influence capitale sur notre apparence et le vieillissement des cellules de notre peau, de nos cheveux ou de nos ongles. Manger sain nous rend plus beaux, voilà le séduisant principe défendu par les adeptes du beauty food.

On retrouve au premier rang des conseils de nutrition-beauté avec, par exemple,  la nécessité de varier son alimentation en mettant l’accent sur les fruits, les légumes, les produits laitiers et les graisses insaturées, et en limitant le sel, le sucre et les graisses saturées.

Autres recommandations d’ordre général, manger coloré, prendre son temps pour profiter au maximum des plaisirs de la table et boire de l’eau, minérale ou de source, presque sans modération, au cours et en dehors des repas. Les compléments alimentaires, dont le dosage des composants n’est jamais adapté au besoin du consommateur, sont à éviter.