Vos Fromages de Suisse sans lactose ni gluten !

Les Fromages de suisse, Le Gruyère AOP suisse, Emmentaler AOP suisse, Appenzeller®, Tête de moine AOP, Tomme Vaudoise, Vacherin Fribourgeois AOP, Sbrinz AOP, Tilsiter, Vacherin Mont-d'Or AOP, Etivaz AOP, Fromage des Grisons, Raclette du Valais AOP, lorsqu’ils sont prêts à être consommés, sont exempts de lactose, car durant leur fabrication celui-ci est entièrement transformé en acide lactique et autres substances par les bactéries lactiques. Ainsi ces fromages sont également exempts de gluten car aucun ingrédient à base de céréales n’est utilisé.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

Le lactose est un sucre naturellement présent dans le lait. Pour bien le digérer, il faut posséder une enzyme appelée lactase, dont les mammifères disposent à la naissance. Chez tous les mammifères terrestres, la production de lactase cesse presque complètement après le sevrage. De nombreuses personnes perdent la capacité à produire cette lactase à l'âge adulte cette enzyme décroît en moyenne de 90 % à 95 % au début de la petite enfance. Le lactose passe alors dans l'intestin sans avoir été digéré et sa présence provoque des troubles intestinaux : diarrhée, ballonnements, gaz, etc.

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

Le gluten est un constituant des farines de céréales panifiables présent en plus ou moins grande quantité dans le blé, l’avoine, l’orge et le seigle. L’intolérance au gluten est une hypersensibilité de l’organisme à certaines protéines céréalières le plus souvent mutées et cuites comme dans le pain, les pâtes, les gâteaux etc. Grâce à leurs structures spiralées et élastiques, ces protéines apportent aux produits de boulangerie du moelleux et une excellente cuisson. C’est pour cela que la teneur en gluten des variétés céréalières est en perpétuelle augmentation depuis des décennies !

L'intolérance au gluten est également appelée maladie coeliaque. Son origine est méconnue, mais il s'agit certainement d'une réaction immunitaire plutôt que d'une réelle intolérance. Les nourrissons sont sensibles à la "gliadine" qui est une protéine contenue dans le blé, l'orge, l'avoine et le seigle. Il semblerait que des quantités modérées d’avoine ne soient pas nocives. Seuls, le riz, le maïs et le soja sont bien tolérés. Avec la mucoviscidose, la maladie coeliaque est la cause la plus fréquente de malabsorption chez l'enfant.

L’intolérance alimentaire

L’intolérance alimentaire s’installe sans que vous en ressentiez toujours des effets immédiats car elle est liée à la digestion incomplète des protéines de certains aliments. Votre organisme peut être sensibilisé dès la naissance au lait ou au gluten et ce n’est que bien plus tard que des troubles de santé vous alerteront. Par exemple, c’est une carence enzymatique en lactase qui induit l'intolérance au lactose. Vous pouvez boire du lait durant votre enfance sans ressentir de troubles majeurs et puis, peu à peu, des migraines, des crises d’eczéma, des maux de ventre apparaissent. De plus, les symptômes d’une intolérance alimentaire varient d’une personne à une autre et peuvent être confondus avec une allergie classique.