En forme tout au long de la vie

Retrouvez nos conseils pour chaque étape de la vie. Comment favoriser la croissance harmonieuse des enfants. Tout ce qu’il faut savoir pour avoir un bel équilibre et être en forme à l’âge adulte. Comment conserver son capital santé quand on devient un sénior.

Les Fromages de Suisse aident vos enfants à grandir

Le calcium présent dans les Fromages de Suisse peut aider la croissance des enfants pour soutenir un développement harmonieux de leur capital osseux. Le calcium et la caséine pourraient permettre également de prévenir les caries ! Enfin, les protéines et les vitamines présentes dans les Fromages de Suisse pourraient participer à la croissance et à l’entretien des tissus de l’organisme (muscles, os...).

La consommation de fromage s’intègre parfaitement à l’alimentation des enfants lors de la période de diversification alimentaire et favorise l’éducation au goût. Cette période transitoire est un passage clé dans la prévention de la surcharge pondérale des enfants. En pratique, le fromage peut être consommé dès l’âge de 8 mois pour faire découvrir les goûts et les textures, et dès 18 mois, il est possible de donner de véritables portions.

Conseils forme et équilibre

Variez l’alimentation de votre enfant, les habitudes alimentaires, bonnes ou mauvaises, se prennent dès l'enfance et l'adolescence. Faites lui découvrir des goûts différents pour lui permettre de stocker des informations gustatives. Il doit goûter systématiquement tous les aliments présentés sur la table.

Des repas réguliers comprenant des fruits et légumes, des produits laitiers, des viandes maigres, du poisson, de la volaille, des œufs et des céréales contribuent à une croissance harmonieuse, sans apport énergétique excessif.

Proposez des collations, les snacks font souvent partie intégrante des repas chez les enfants et les adolescents. Les plus jeunes ne peuvent pas manger de grandes quantités en une fois et se retrouvent littéralement affamés avant le repas suivant. Proposez une collation dans la matinée et un goûter pour couvrir leurs besoins énergétiques journaliers.

Ne pas ignorer le petit déjeuner, il joue un rôle primordial dans la couverture des besoins nutritionnels après une nuit de jeûne et améliore la concentration et les performances à l’école.

Boire souvent, particulièrement s’ils sont physiquement actifs. L’eau est la seule source de liquide vitale pour l’organisme et n’apporte pas de calories.

Attention au stress ! Le stress et les bouleversements émotionnels peuvent affecter la balance énergétique chez les adolescents, avec pour résultat la consommation de trop ou trop peu d’aliments. Le stress émotionnel est souvent associé à des manies alimentaires ou des tendances au régime, les deux conduisant parfois à des troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie ou l’obésité.

Une activité physique au moins 1 heure par jour ! Elle améliore la souplesse, l’agilité, la coordination et la solidité des os. L’inactivité physique n’a pas seulement un rôle dans l’apparition de l’obésité, mais aussi dans le développement de maladies chroniques, comme les maladies cardiovasculaires, certains cancers, le diabète, l’hypertension, les problèmes intestinaux et l’ostéoporose plus tard dans la vie.

Les Fromages de Suisse participent à l’équilibre des adultes

Les Fromages de Suisse participent à une alimentation équilibrée chez l’adulte. Ils apportent des vitamines, des protéines spécifiques et du calcium qui pourraient aider à maintenir les tissus de l’organisme en bonne santé. Les lipides présents dans les Fromages de Suisse sont particulièrement digestes et sont indispensables pour être en forme : l’organisme en a besoin au quotidien dans le cadre d’une alimentation raisonnable. Ils constituent une réserve d’énergie pour notre corps.

Chacun des Fromages de Suisse a des apports nutritionnels spécifiques et il est conseillé de varier leur consommation pour une alimentation équilibrée. Si vous n’êtes pas adeptes du triptyque entrée – plat – fromage, vous pouvez intégrer les Fromages de Suisse dans vos plats ! Vous pouvez trouver des centaines de recettes sur notre site dans notre rubrique Recettes.

Conseils forme

Dormez... mais pas trop ! Entre 6 heures et 8 heures, chacun son rythme, ce qui compte, c’est au réveil, avoir l’impression que l’on a bien dormi. Fenêtres ouvertes si c’est possible, dans une chambre pas trop chaude de 18° à 19°C, mettez 2 couettes si vous êtes frileux, c’est nettement mieux qu’une chambre surchauffée. Pas d’excitant pour passer une bonne nuit, pas d’alcool, thé, café et cigarettes avant d’aller se coucher, pas de film d’action trop haletant, quelques exercices de respiration pour se relaxer et … bonne nuit !

Buvez... de l’eau ! Pensez à mettre une bouteille d’eau sur votre bureau, votre table de chevet, près de la TV, et buvez souvent quelques gorgées, vos articulations vous remercieront.

Faites du sport... mais avec sagesse ! Le sport empêche nos cellules de s’abîmer, nos neurones de dépérir et nos muscles de fondre. Mais pratiquez-le avec sagesse car un sur-entrainement produit l’effet inverse. Commencez doucement par quelques exercices d’assouplissement et terminez toujours par des élongations. Si vous ne voulez vraiment pas faire du sport, laissez votre voiture au parking et marchez pour faire votre shopping, montez les escaliers à pieds, bénéfice net garantie !

Soyez zen... restez d’incurables optimistes. Les optimistes et les plus expansifs vivent plus longtemps, ils savent mieux gérer leur stress et se font beaucoup d’amis !

Réduisez le sucre et mangez léger ! Au menu, des légumes, des fruits, des céréales complètes, du fromage, du poisson et peu de viande.

Les Fromages de Suisse, l’atout des séniors

Les Fromages de Suisse pourraient aider les séniors à préserver leur capital santé. Ils peuvent soutenir la prévention de l’ostéoporose.

Il leur est en outre conseillé de multiplier les prises alimentaires de faible volume pour augmenter les apports caloriques afin de lutter contre les risques de dénutrition. Les Fromages de Suisse sont particulièrement adaptés à ces collations, sans en augmenter la quantité.

Conseils forme

Marchez, bougez, riez faites fonctionner vos méninges ! Entretenir ses méninges c’est, parait-t-il, des risques en moins de développer la maladie d’Alzheimer. Bougez pour que vos poumons et vos vaisseaux ne s’encrassent pas trop vite, que votre cœur ne s’essouffle.

Partagez des moments de convivialité et de rire avec vos proches, vos amis, vos voisins. Le rire partagé, rien de tel, pour rester … jeune et en forme !

Inventez des recettes, osez mélanger les saveurs, invitez vos enfants et petits enfants, vos amis, faites leur la surprise d’une table de fête, même s’il n’y à rien à fêter, quelques fleurs, une jolie nappe et le tour est joué.

Emerveillez-vous d’un coucher de soleil, des couleurs d’un arbre en automne, des premiers pas d’un de vos petits enfants. Le bonheur, le plus sur moyen de freiner les années.